Vous souhaitez découvrir ses villages ?

Découvrez les villages de Formentera

La Savina : Le port de La Savina est le premier centre urbain à prendre en compte, étant donné qu’il constitue le seul accès à l’île pour les touristes, et a donc un rôle vital pour Fomentera. S'il est une chose qui caractérise La Savina, c’est le trafic incessant d’embarcations : des bateaux amenant et emportant les touristes et les habitants de l’île, de petits et grands navires de pêche, et, en été, un nombre incroyable de bateaux de plaisance conduits par des gens qui ont décidé de passer leur été en mer, à parcourir les côtes méditerranéennes.

San Francisco Javier : À trois kilomètres du port se trouve San Francesc Xavier, le centre urbain le plus important, considéré comme la capitale de l’île en raison de la présence de la mairie sur sa place. Juste en face de celle-ci se trouve l’église du village, laquelle était utilisée, au XVIIIe siècle, comme forteresse contre les barbares et s’est convertie, au fil du temps, en un refuge pour les paroissiens du village. C’est sur la place de la mairie que sont célébrées les fêtes et les événements les plus importants, lors desquels se mêlent habitants et touristes dans une ambiance festive, détendue et surtout chaleureuse. San Francisco est le village le plus visité durant la journée en raison de ses nombreux commerces et bars, mais surtout de sa promenade bordée d'étalages hippies qui attirent les touristes avec une multitude d'objets typiques de l'île. Tout cela fait de ce village la capitale de l'île et un endroit incontournable à visiter durant la journée.

San Fernando : En suivant la route qui sort du port, une fois passé Sant Francesc, le deuxième village à visiter est Sant Ferran, point de passage obligé pour qui veut se rendre à La Mola ou à Es Pujols, et dont les divers bars et restaurants invitent à se restaurer ou simplement boire un verre tranquillement en regardant passer les gens qui visitent le village. À Sant Ferran se trouve l’un des endroits les plus mythiques et les plus chargés d’histoire de l’île : La Fonda Pepe, qui était déjà ouverte au public dans les années 60 et depuis cette époque est visitée par tous ceux qui souhaitent plonger dans l’ambiance hippie décontractée et authentique de l’île, étant l’un des rares endroits à avoir résisté au passage du temps.

Es Pujols : le dernier centre urbain et certainement le plus touristique. On accède à ce village en venant du port ou en passant par Sant Ferran. Dès l’entrée du village on se rend compte que l'atmosphère est très différente du reste de l'île, en particulier la nuit. Les nombreux commerces, restaurants, bar, pubs et boîtes de nuit font de cet endroit le paradis des touristes. De jour comme de nuit, le flux de visiteurs à Es Pujols est continu. Le jour, on apprécie ses plages et ses commerces ; la nuit règne une ambiance festive, surtout dans les pubs et la promenade maritime, où le marché hippie attire les gens et où l’atmosphère joyeuse se mêle aux senteurs de l’air marin.

La Mola : Sans sortir de la route principale, l'arrêt qui suit San Ferran est la Mola, le village le plus éloigné, situé sur le point le plus élevé de l'île, à environ 15 kilomètres de Sant Ferran. Ce village est certainement l'un des plus tranquilles, car, en raison de la distance qui le sépare du port, il est moins fréquenté par les touristes et possède peu de commerces et de restaurants. La plus grande attraction qu'il offre est le marché hippie qui s'y tient deux fois par semaine et qui attire une foule nombreuse. Un autre lieu d'intérêt de ce petit village est le phare, situé au sommet des falaises, depuis lequel on peut admirer de splendides couchers de soleil et apprécier la quiétude de cet endroit isolé.